Mairie de Prémesques

Place Jean-Baptiste Lebas 59840 Prémesques
Lundi : 8h30-12h 14h-18h30. Mardi : 14h-17h. Mercredi, Jeudi et Vendredi : 8h30-12h 14h-17h. Samedi : 8h30-11h30.
Tél : 03.20.08.82.10
Mail : mairie@premesques.fr

Accueil > Découvrir à Prémesques > Richesses patrimoniales

Richesses patrimoniales

Le château de Prémesques

Au fil des siècles, les châteaux changent souvent de profil, les familles seigneuriales s’y succèdent et imposent, tour à tour, habitudes et allures.

Le château de Prémesques n’échappe pas à ce modèle. Etabli dans les bas-fonds du village, au lieu-dit "Le Bois", entouré de vastes pâturages, il semble vouloir rester discret et fuir à l’œil intrigué du touriste. Au XVIIe siècle, la demeure seigneuriale, que certains pensent de style renaissance flamande, quitte le giron des Carondelet pour entrer dans celui des Hespel, actuels propriétaires des lieux.

XVIIIe, XIXe, XXe siècles… les conflits successifs qui mettent l’agglomération à feu et à sang, ont raison des édifices : constructions et destructions s’y succèdent.

En 1915 : dernière grande étape de son histoire. La proximité des lignes britanniques de Wez-Macquart vient à bout du château post-révolutionnaire, le dernier, et de l’ancienne chapelle gothique. Peu avant, en 1914, Jean Leclercq, le fils du jardinier, fut pris pour un espion et, malgré ses tout juste 20 ans, fut aussitôt fusillé, là, au pied du sanctuaire.

Les années 20 furent celles de la dernière reconstruction. Le château actuel, construit sur deux étages par le comte d’Hespel, tente un retour au passé par des choix esthétiques : symétrie, double appareillage, tourelle coiffée en poivrière qui s’associent à de grandes ouvertures.

Du passé, plus guère de souvenir… une pierre tombale du XVIe siècle à l’effigie de Jan d’Auffray et Florence de Genevières, sa femme, rapportée de Lambres-lez-Douai, comme souvenir de famille. Les dernières ruines de la chapelle gothique sont, depuis peu, démolies… Seules, les douves demeurent gardiennes et garantes d’un passé révolu.

Cet écrin de verdure est aujourd’hui un site complètement privé, proposé pour les réceptions, séminaires et autres manifestations.

L’église Saint-Laurent

A travers les siècles, l’église de Prémesques, sous le vocable de Saint-Laurent, change de profil.

Si l’on en croit les albums de Croÿ, elle était au Moyen-Age de pierre couverte d’ardoises, chœur à deux vaisseaux, chevet plat, transept et nef, le tout surmonté d’une tour carrée éclairée d’une baie sur chaque face à l’étage des cloches.

Les siècles passent, les destructions et les aléas du temps... A la révolution française, le bâtiment est détruit. Le retour au calme provisoire du XIXe siècle et le retour d’un curé permettent d’aborder la reconstruction avec davantage de sérénité. Puis les paroissiens se multipliant, plus de mille au milieu du siècle, le prêtre engage les pourparlers avec le maire : l’accord est conclu et la nouvelle église de briques est terminée en 1864.

JPEG - 25.5 ko
l’église bombardée

Cinquante ans plus tard, Prémesques est la proie des bombes :
le clocher tombe, la toiture est endommagée, les fondations des bas-côtés... il faut recommencer. De 1923 à 1932, les ouvriers s’activent sous le regard d’Alfred Sarrazin, architecte. Afin de profiter au maximum des vestiges, l’édifice change d’orientation : le chœur et le clocher rejoignent le sud du bâtiment, tandis que le portail fait face au chemin du Bas-Trou (actuelle rue du Retour). Cela comble de joie monsieur d’Hespel qui, dorénavant, peut le voir de son château...

JPEG - 20.7 ko
L’église aujourd’hui

A peine la nouvelle église terminée, à peine l’église provisoire de bois quittée, la guerre éclate à nouveau.

Le curé, Charles Decornet, engage ses paroissiens à la dévotion mariale. Rosaire quotidien... la guerre s’achève et tous de pousser un cri d’allégresse : Prémesques a échappé au saccage. Cette fois, seuls des embellissements sont entrepris mais, surtout, les deux statues ex-voto sont inaugurées devant l’église paroissiale.

Peu à peu, chacun y ajoute une note de gaieté, une statue, une décoration, jusqu’aux peintres qui, sans autre motif que leur originalité, décident de donner la couleur rose au clocher !

JPEG - 13.1 ko
La chapelle N-D-des-Victoires

Les chapelles

La chapelle Notre-Dame-des-Victoires :
Chapelle votive reconstruite par la famille Brabant, en 1918, rue du Général-de-Gaulle. La dévotion à Notre Dame des Victoires, répandue dans toute la France, trouve son origine dans la protection mariale, avérée au siège de La Rochelle.

JPEG - 36.5 ko
La chapelle Sainte-Thérèse

La chapelle Sainte-Thérèse, à la Coeuillerie :
L’édifice existe toujours, à deux pas du stade. C’est aujourd’hui une propriété privée, mais la statue de sainte Thérèse de l’Enfant Jésus orne toujours la façade.

JPEG - 4.5 ko
La chapelle N-D-de-Fatima

La chapelle Notre-Dame-de-Fatima :
Oratoire édifié par l’abbé Decornet. Cet édicule fut le premier du nom en France. Il disparut lors de la construction du domaine de la Ferme.

La chapelle du château :
Le plus ancien des oratoires qui demeuraient il y a peu à Prémesques est assurément la chapelle du château. Seul vestige historique lointain, cette belle ruine gothique du château du XVIe siècle, aux hautes fenêtres ogivales, portait l’artiste à évoquer les œuvres du peintre romantique, Caspar Friedriech. Sans doute gardait-elle aussi bien des secrets... et parmi ceux-ci, la mort de Jean Leclercq, fils du jardinier du château, qui fut fusillé là, en 1914, sans autre forme de procès.

JPEG - 12.7 ko
Le calvaire Dugardin, rue de la Bleue

Le calvaire Dugardin

Vers le début du XXe siècle, Madame Dugardin, propriétaire des lieux, avait fait édifier ce calvaire en action de grâces pour son heureuse maternité. Le crucifix était alors abrité dans une chapelette en briques ouverte en front à rue, aujourd’hui disparue en raison des modifications de voirie. Le calvaire, quant à lui, a été rénové en 2010.

mai 2017 :

Rien pour ce mois

avril 2017 | juin 2017

  • Météo

    Soleil voilé
    27°C
    ressentie : 27°C

    Soleil voilé
    Mise à jour : 27 mai 2017 à 11h30min
    Station : Lille/Lesquin, 59, FR

    Vous souhaitez consulter la qualité de l’air. Cliquez sur l’image ci-dessous.

PDF - 948.8 ko
Lettre du Maire / Novembre 2015

MENUS du RESTAURANT SCOLAIRE


Retrouver le dernier numéro de l’écho ci-dessus.